Pour contrer la pollution sonore des chanteurs dépressifs dans l’espace public

Beaucoup auront constaté le matraquage que nous subissons dès que nous entrons dans un magasin, un café, un lieu public et même parfois dans la rue par des chansons de caractère dépressif ou dysphoriques (le contraire d’euphorique).

On s’étonne ensuite que la sinistrose française s’installe partout.

Les français sont le premier pays du monde pour la dépression.  Etre forcé d’écouter à longueur de journée ces chanteurs ressemble à respirer un air irrespirable, délétère, toxique. La dépression est contagieuse et il faut s’en protéger. Que les fans hystériques de ces sinistres des ondes aillent les écouter dans les concerts qu’ils organisent : c’est leur droit le plus strict. Que l’ensemble de la population soit soumise à ça est une agression de type pollution insidieuse.  Heureusement il existe une solution : il suffit d’avoir son baladeur MP3 (si possible pas un smartphone sauf avec protection anti-micro ondes appropriée) et d’écouter des musiques ou des textes bénéfiques. Court-circuités ces malfaisants. L’effet est encore plus net quand on a pris conscience du contre-effet : on exulte « in peto« , on « a la main« sur les événements.

Pourquoi ne pas profiter de ses courses pour stimuler son système immunitaire avec des sessions MP3 ? On en aura toujours besoin. 

Lien vers un site externe :

 Comment stimuler son système immunitaire par auto-hypnose. Crédit IFHE    

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s